Théorie générale des dépenses socio-fiscales by Eric Pichet

By Eric Pichet

Show description

By Eric Pichet

Show description

Read Online or Download Théorie générale des dépenses socio-fiscales PDF

Best french_1 books

Foucault, Deleuze, Althusser & Marx

Ce livre met au jour l. a. politique dans l. a. philosophie de Foucault, Deleuze et Althusser. Foucault, l’artificier, joue un rôle décisif dans l. a. disqualification de Marx et du marxisme. Ce dommage collatéral est au cœur de son oeuvre. los angeles micropolitique subversive de Deleuze, le réfractaire, posée comme substitute au marxisme devient critique du militantisme et de l’engagement.

Additional resources for Théorie générale des dépenses socio-fiscales

Sample text

9 1 . Aucune attention particulière ne sera accordée ici aux niches liées aux délais ('taxdeferraü consentis dans le paiement des impôts (par exemple les droits de succession relatifs à des entreprises) car l'impôt finit par être payé (du moins en France) et les taux d'intérêt très bas réduisent considérablement la portée de l'avantage. 92. -G . Amghar et F. Laloue, Les dispositifs dérogatoires en matière de prélèvements sociaux, ju ille t 2 0 10 , p. 7. 36 THÉORIE GÉNÉRALE DES DÉPENSES SOCIO-FISCALES 40.

Transcende le droit. Si le droit public traite des règles qui régissent les pouvoirs publics entre eux et leurs rapports avec les citoyens, et le droit privé des rapports entre particuliers, ils ne constituent pas des univers étanches, tout particulièrem ent en fiscalité. Concrètement, l'étude du budget est réalisée par les juristes publicistes et le droit fiscal souvent 10 6 . C'est-à-dire en bonne logique à peu près tout le monde car il n'est pas une facette des sciences sociales qui ne soit concernée par l'influence des dépenses socio-fiscales : si l'économie se situe intuitivement au premier rang, la sociologie (de la classe politique), la science politique et la Politologie, l'anthropologie, les sciences de gestion (l'influence des mécanismes fiscaux dérogatoires sur les décisions de gestion au plus haut niveau est patente et quotidienne pour qui observe les pratiques du monde des affaires), il n'est pas sans la biologie, l'environnement naturel, le réchauffement de la planète, et même la psychiatrie quand on tombe face à cette perversion si singulière des sociétés développées qui amènent certains contribuables obnubilés par la charge fiscale à perdre toute raison en investissant tout ou partie de leur patrimoine dans des placements extrêmement dangereux pour ne pas acquitter un liard d'im pôt...

C 'e s t l'é p o n g e passée s u r l'a rd o is e . I l n 'y re s te p lu s rie n . C 'e s t u ne in s tr u c tio n à r e fa ire . [ . . J L 'e s s e n tie l d a n s l'é tu d e d u D r o it, c 'e s t la re c h e rc h e des c o n d itio n s d a n s le s q u e lle s se p o s e n t les p ro b lè m e s ju r id iq u e s . V o ilà ce q u i im p o rte , b e a u c o u p p lu s m ê m e q u e la s o lu tio n q u i p r é v a u t m o m e n ta n é m e n t à l'é p o q u e a c tu e lle . » G . J È Z E , Les p r in c ip e s g é n é ra u x d u d r o it a d m in is t r a t if , t.

Download PDF sample

Rated 4.15 of 5 – based on 30 votes