Physiologie du sport by Hugues Monod; Roland Flandrois; Henry Vandewalle

By Hugues Monod; Roland Flandrois; Henry Vandewalle

Show description

By Hugues Monod; Roland Flandrois; Henry Vandewalle

Show description

Read or Download Physiologie du sport PDF

Best french_1 books

Foucault, Deleuze, Althusser & Marx

Ce livre met au jour l. a. politique dans l. a. philosophie de Foucault, Deleuze et Althusser. Foucault, l’artificier, joue un rôle décisif dans l. a. disqualification de Marx et du marxisme. Ce dommage collatéral est au cœur de son oeuvre. l. a. micropolitique subversive de Deleuze, le réfractaire, posée comme substitute au marxisme devient critique du militantisme et de l’engagement.

Additional resources for Physiologie du sport

Example text

Dépend de la grandeur de VO2max ou plus exactement de VMA, de la capacité à mobiliser et utiliser les substrats oxydables en réserve et, dans une moindre mesure, des possibilités de thermolyse (voir chapitre 10). L’entraînement agit positivement sur les facteurs de l’endurance, le désentraînement les détériore rapidement, d’où la nécessité pour les coureurs de fond d’un entraînement régulier. La capacité énergétique ou endurance aérobie est liée à trois facteurs: le . premier concerne la grandeur de VO2max, on vient de voir qu’il est d’ordre essentiellement circulatoire et cellulaire; le deuxième, métabolique, dépend des substrats oxydables en réserve et de leur utilisation; le troisième enfin est constitué par les possibilités de thermolyse (voir chapitre 10).

Ainsi, chez le chien, la chémodénervation allonge considérablement les phases transitoires de début et de fin d’exercice. Elle diminue également, à métabolisme égal en phase d’équilibre, la ventilation totale et la ventilation alvéolaire (Flandrois). Les afférences pulmonaires interviennent pour définir le régime ventilatoire. Les afférences des muscles respiratoires assurent une information sur le statut mécanique de l’appareil respiratoire nécessaire à une ventilation efficace. Les mécanorécepteurs des membres actifs, surtout ceux dotés d’une innervation afférente de petit diamètre 40 Adaptation respiratoire et circulatoire à l’exercice (fibres III et IV amyéliniques), contribuent aussi à l’hyperpnée d’exercice.

7. La fréquence cardiaque en fonction de la puissance chez deux sujets d’aptitude physique différente. L’augmentation en fonction de la puissance est beaucoup plus rapide chez le sujet le moins apte; celui-ci atteint donc plus rapidement sa fréquence cardiaque maximale. Pour une puissance rela. tive d’exercice (par ex. 25, 50 et 75 % de V O2max), la fréquence cardiaque est la même chez les deux sujets (d’après Flandrois et Lacour, 1976). L’adaptation circulatoire 47 d’atteindre à chaque palier un état d’équilibre.

Download PDF sample

Rated 4.29 of 5 – based on 48 votes