Memoire sur les lignes do second ordre by C.-J. Brianchon

By C.-J. Brianchon

Show description

By C.-J. Brianchon

Show description

Read Online or Download Memoire sur les lignes do second ordre PDF

Similar french_1 books

Foucault, Deleuze, Althusser & Marx

Ce livre met au jour l. a. politique dans l. a. philosophie de Foucault, Deleuze et Althusser. Foucault, l’artificier, joue un rôle décisif dans los angeles disqualification de Marx et du marxisme. Ce dommage collatéral est au cœur de son oeuvre. los angeles micropolitique subversive de Deleuze, le réfractaire, posée comme replacement au marxisme devient critique du militantisme et de l’engagement.

Additional info for Memoire sur les lignes do second ordre

Sample text

Edouard Le R oy en une belle et dense form ule1 : « La connaissance commune est inconscience de soi ». Mais cette inconscience peut saisir aussi des pensées scientifiques. Il faut alors réanimer la critique et ramener la connaissance au contact des 1. M . Edouard Le Roy, Art. : * Science et Philosophie , in Revue de Métaphysique et Morale , 1SSS, p. 505. Ï ,E P R E M I E R O B S T A C L E : l / E X P É R I E N C E P R E M I È R E 4t conditions qui lui ont donné naissance, revenir sans cesse à cet « état naissant » qui est l ’état de vigueur psychique, au m om ent même où la réponse est sortie du problèm e.

C’est de mettre en doute la pureté morale de l’expérimentateur. Manquer à produire ïe phénomène attendu en s’appuyant sur les justes symboles, ce n’ est pas un simple échec, c ’ est un déficit psychologique, c’ est une faute morale; C'est le signe d ’une méditation moins profonde, d'une lâche détente psychologique, d ’une prière moins attentive et moins fervente. Comme l ’a très bien dit H itchcock, en des ouvrages trop ignorés, dans les travaux des alchimistes, il s'agit bien moins de manipulations que de complication.

N e nous occupons pas du P hysicien qu i n 'e st qu ’ un m etteur en scène. Il n’ en va plus de m êm e de nos jou rs où l ’astuce de l’ expérim en­ tateur, le trait de génie du théoricien soulèvent l’adm iration. E t pour bien m ontrer que l ’origine du phénom ène provoqu é est hum aine, c ’est le nom de l ’expérim entateur qui est attaché — sans doute p ou r l ’ éternité — à l 'effet qu ’il a construit. C’ est le cas pou r l ’effet Zeem an, l’effet Stark, l’ effet R am as, l ’effet Comptom, ou encore pour l ’effet Cahannes-Daure qui pourrait servir d ’exem ple d ’ un effet en quelque m anière social, produit par la collaboration des esprits.

Download PDF sample

Rated 4.67 of 5 – based on 22 votes