Le Manuel Du Généraliste - Médecine Interne by Collectif

By Collectif

Show description

By Collectif

Show description

Read Online or Download Le Manuel Du Généraliste - Médecine Interne PDF

Similar french_1 books

Foucault, Deleuze, Althusser & Marx

Ce livre met au jour l. a. politique dans l. a. philosophie de Foucault, Deleuze et Althusser. Foucault, l’artificier, joue un rôle décisif dans los angeles disqualification de Marx et du marxisme. Ce dommage collatéral est au cœur de son oeuvre. l. a. micropolitique subversive de Deleuze, le réfractaire, posée comme replacement au marxisme devient critique du militantisme et de l’engagement.

Extra resources for Le Manuel Du Généraliste - Médecine Interne

Sample text

Elles ont également introduit l’idée que si la portée d’un acte chirurgical ne peut être évaluée indépendamment de l’état de santé du patient, son devenir est intimement lié au déroulement de la période périopératoire. Le concept de « médecine périopératoire » découle de cette nécessité d’optimiser l’état des patients tant en pré- qu’en postopératoire. Les médecins anesthésistes en sont les principaux acteurs et la consultation d’anesthésie en est l’une des pierres angulaires. ■ Pourquoi une consultation d’anesthésie ?

Implications pour le médecin traitant ‚ Avant l’intervention Le médecin traitant peut être consulté pour donner des indications sur l’état de santé d’un patient dont il connaît mieux que quiconque l’histoire et l’évolution. Il peut également être impliqué dans l’évaluation lorsque l’intervention justifie des examens spécialisés chez un patient pourtant stabilisé par son traitement dans la vie courante. C’est le cas notamment du coronarien qui, pour une intervention majeure, va parfois devoir bénéficier d’une réévaluation [8].

Ceci conduit parfois à reconsidérer l’indication chirurgicale. Mais cela permet également d’abaisser ce niveau de risque en optimisant le traitement d’une pathologie préexistante et peut nécessiter parfois de différer l’intervention chirurgicale. Enfin, connaître le niveau de risque et sa nature permet de choisir la technique anesthésique et le mode de surveillance per- et postanesthésique les mieux adaptés au patient. Toutes les décisions qui sont prises au terme de l’évaluation préopératoire le sont en fonction du rapport bénéfice/risque estimé, ce qui explique que la contre-indication absolue à l’anesthésie générale n’existe pas.

Download PDF sample

Rated 4.80 of 5 – based on 7 votes