Contre la bienveillance by Yves Michaud

By Yves Michaud

Los angeles montée du fondamentalisme religieux, tout spécialement, mais pas seulement, islamique ; los angeles montée des populismes, de droite comme de gauche, accompagnée d’un discrédit grandissant de los angeles classe politique et du rejet de l. a. building européenne, fait que nous avons affaire à une state of affairs entièrement nouvelle, qui rend caducs les schémas anciens, à savoir :
– l’idée que l. a. démocratie est hautement désirable pour tous, et qu’elle peut indéfiniment tolérer toutes les différences qui veulent s’y exprimer ;
– l’idée que les populismes sont des programmes infâmes qui ne méritent pas une seconde de dialogue et que leurs adeptes doivent être traités par le mépris ;
– l’idée qu’en politique internationale, il faut être bienveillant et aider les déshérités.
Oui ! Il y a des croyances insupportables et intolérables. Non ! Le populisme n’est pas une phantasm qui se dissipera d’elle-même. Non ! los angeles politique internationale n’obéit pas aux chartes du droit international.
Enfin, il faut s’attaquer à los angeles tyrannie des bons sentiments, à l. a. politique de l’émotion et de l. a. compassion, à l. a. tyrannie de los angeles bienveillance. Non que los angeles bienveillance soit un sentiment indigne, bien entendu, mais il faut cesser de croire qu’on peut bâtir sur elle une communauté politique.
Ce livre rappelle que l’appartenance à une communauté politique se construit sur le renoncement réfléchi à certaines particularités pour asseoir l. a. souveraineté collective, que les droits ne sont pas des dus mais le corrélat de devoirs assumés, que l. a. Res publica, le bien commun, présupposent ces renoncements qui ne peuvent pas être considérés comme « allant d’eux-mêmes ».

Show description

By Yves Michaud

Los angeles montée du fondamentalisme religieux, tout spécialement, mais pas seulement, islamique ; los angeles montée des populismes, de droite comme de gauche, accompagnée d’un discrédit grandissant de los angeles classe politique et du rejet de l. a. building européenne, fait que nous avons affaire à une state of affairs entièrement nouvelle, qui rend caducs les schémas anciens, à savoir :
– l’idée que l. a. démocratie est hautement désirable pour tous, et qu’elle peut indéfiniment tolérer toutes les différences qui veulent s’y exprimer ;
– l’idée que les populismes sont des programmes infâmes qui ne méritent pas une seconde de dialogue et que leurs adeptes doivent être traités par le mépris ;
– l’idée qu’en politique internationale, il faut être bienveillant et aider les déshérités.
Oui ! Il y a des croyances insupportables et intolérables. Non ! Le populisme n’est pas une phantasm qui se dissipera d’elle-même. Non ! los angeles politique internationale n’obéit pas aux chartes du droit international.
Enfin, il faut s’attaquer à los angeles tyrannie des bons sentiments, à l. a. politique de l’émotion et de l. a. compassion, à l. a. tyrannie de los angeles bienveillance. Non que los angeles bienveillance soit un sentiment indigne, bien entendu, mais il faut cesser de croire qu’on peut bâtir sur elle une communauté politique.
Ce livre rappelle que l’appartenance à une communauté politique se construit sur le renoncement réfléchi à certaines particularités pour asseoir l. a. souveraineté collective, que les droits ne sont pas des dus mais le corrélat de devoirs assumés, que l. a. Res publica, le bien commun, présupposent ces renoncements qui ne peuvent pas être considérés comme « allant d’eux-mêmes ».

Show description

Read or Download Contre la bienveillance PDF

Best french_1 books

Foucault, Deleuze, Althusser & Marx

Ce livre met au jour l. a. politique dans los angeles philosophie de Foucault, Deleuze et Althusser. Foucault, l’artificier, joue un rôle décisif dans los angeles disqualification de Marx et du marxisme. Ce dommage collatéral est au cœur de son oeuvre. l. a. micropolitique subversive de Deleuze, le réfractaire, posée comme replacement au marxisme devient critique du militantisme et de l’engagement.

Additional resources for Contre la bienveillance

Sample text

3. C’est avec plaisir (et le regret de n’avoir pas connu plus tôt ces textes) que j’ai découvert récemment la parenté forte de mes positions avec celles de l’historien Jonathan Israel dans son livre Revolutionary Ideas, Princeton, Princeton University Press, 2014.  26. À cette date, mon livre était presque fini. 1 Le fait du fondamentalisme religieux Le massacre de la rédaction de Charlie Hebdo par les frères Kouachi, celui de l’Hyper Cacher mené par Coulibaly à Paris, les attentats à Villejuif et Grenoble par Sid Ahmed Ghlam, Yassin Salhi et leurs complices, en attendant les actes de terrorisme qui auront lieu pendant que ce livre s’écrit ou s’imprimera, avant eux les meurtres commis par Mehdi Nemmouche au Musée juif de Bruxelles, ceux commis par Mohammed Merah à Albi et Toulouse – tous ces faits sanglants nous ont fait vivre pour de bon que la communauté politique peut être détruite au nom du fondamentalisme religieux par des membres de cette communauté politique même.

Ce n’est malheureusement pas le cas au vu des incidents à répétition provoqués par le souci de faire respecter l’interdiction du port du voile dans les espaces publics, des affaires de polygamie, au vu des violences périodiques subies par les personnels des services des urgences quand un « mari » ou un « frère » refusent qu’une femme soit examinée par un homme, au vu du climat entretenu dans nombre d’établissements scolaires au nom des exigences de la religion musulmane, par exemple quand il s’agit d’enseigner la théorie de l’évolution.

Tant qu’elles ne concernaient que les mollahs iraniens ou afghans, des émirs ou califes arabes, nous nous gardions de trop les voir comme d’y réfléchir, tout en entretenant l’illusion que la démocratie s’étendrait un jour, comme par enchantement, au monde entier. Seuls quelques avocats des droits de l’homme s’émouvaient occasionnellement des régimes théocratiques, comme on se gratte d’une démangeaison. Le fait nouveau est que fidéisation et théocratisation sont aujourd’hui à nos portes – et, plus encore, chez nous.

Download PDF sample

Rated 4.56 of 5 – based on 31 votes