Bidualraume und Vervollstandigungen von Banachmoduln by M. Grosser

By M. Grosser

Show description

By M. Grosser

Show description

Read or Download Bidualraume und Vervollstandigungen von Banachmoduln PDF

Best mathematics books

Multiparameter Eigenvalue Problems and Expansion Theorems

This e-book presents a self-contained remedy of 2 of the most difficulties of multiparameter spectral thought: the life of eigenvalues and the growth in sequence of eigenfunctions. the consequences are first bought in summary Hilbert areas after which utilized to essential operators and differential operators.

Séminaire Bourbaki, Vol. 1, 1948-1951, Exp. 1-49

Desk of Contents

* 1 Henri Cartan Les travaux de Koszul, I (Lie algebra cohomology)
* 2 Claude Chabauty Le théorème de Minkowski-Hlawka (Minkowski-Hlawka theorem)
* three Claude Chevalley L'hypothèse de Riemann pour les corps de fonctions algébriques de caractéristique p, I, d'après Weil (local zeta-function)
* four Roger Godement Groupe complexe unimodulaire, I : Les représentations unitaires irréductibles du groupe complexe unimodulaire, d'après Gelfand et Neumark (representation conception of the complicated certain linear group)
* five Léo Kaloujnine Sur los angeles constitution de p-groupes de Sylow des groupes symétriques finis et de quelques généralisations infinies de ces groupes (Sylow theorems, symmetric teams, countless crew theory)
* 6. Pierre Samuel l. a. théorie des correspondances birationnelles selon Zariski (birational geometry)
* 7 Jean Braconnier Sur les suites de composition d'un groupe et l. a. travel des groupes d'automorphismes d'un groupe fini, d'après H. Wielandt (finite groups)
* eight Henri Cartan, Les travaux de Koszul, II (see 1)
* nine Claude Chevalley, L'hypothèse de Riemann pour les groupes de fonctions algébriques de caractéristique p, II,, d'après Weil (see 3)
* 10 Luc Gauthier, Théorie des correspondances birationnelles selon Zariski (see 6)
* eleven Laurent Schwartz, Sur un mémoire de Petrowsky : "Über das Cauchysche challenge für ein process linearer partieller Differentialgleichungen im gebiete nichtanalytischen Funktionen" (partial differential equations)
* 12 Henri Cartan, Les travaux de Koszul, III (see 1)
* thirteen Roger Godement, Groupe complexe unimodulaire, II : los angeles transformation de Fourier dans le groupe complexe unimodulaire à deux variables, d'après Gelfand et Neumark (see 4)
* 14 Marc Krasner, Les travaux récents de R. Brauer en théorie des groupes (finite groups)
* 15 Laurent Schwartz, Sur un deuxième mémoire de Petrowsky : "Über das Cauchysche challenge für process von partiellen Differentialgleichungen" (see 11)
* sixteen André Weil Théorèmes fondamentaux de los angeles théorie des fonctions thêta, d'après des mémoires de Poincaré et Frobenius (theta functions)
* 17 André Blanchard, Groupes algébriques et équations différentielles linéaires, d'après E. Kolchin (differential Galois theory)
* 18 Jean Dieudonné, Géométrie des espaces algébriques homogènes, d'après W. L. Chow (algebraic geometry)
* 19 Roger Godement, Sommes maintains d'espaces de Hilbert, I (functional research, direct integrals)
* 20 Charles Pisot, Démonstration élémentaire du théorème des nombres premiers, d'après Selberg et Erdös (prime quantity theorem)
* 21 Georges Reeb, Propriétés des trajectoires de certains systèmes dynamiques (dynamical systems)
* 22 Pierre Samuel, Anneaux locaux ; creation à los angeles géométrie algébrique (local rings)
* 23 Marie-Hélène Schwartz, Compte-rendu de travaux de M. Heins sur diverses majorations de l. a. croissance des fonctions analytiques et sous-harmoniques (complex research, subharmonic functions)
* 24 Charles Ehresmann, Les connexions infinitésimales dans un espace fibré différentiable (connections on fiber bundles)
* 25 Roger Godement, Sommes keeps d'espaces de Hilbert, II (see 19)
* 26 Laurent Schwartz, Sur un mémoire de ok. Kodaira : "Harmonic fields in riemannian manifolds (generalized strength theory)", I (Hodge theory)
* 27 Jean-Pierre Serre, Extensions de groupes localement compacts, d'après Iwasawa et Gleason (locally compact groups)
* 28 René Thom, Les géodésiques dans les variétés à courbure négative, d'après Hopf (geodesics)
* 29 Armand Borel, Groupes localement compacts, d'après Iwasawa et Gleason (see 27)
* 30 Jacques Dixmier, Facteurs : type, size, hint (von Neumann algebras)
* 31 Jean-Louis Koszul, Algèbres de Jordan (Jordan algebras)
* 32 Laurent Schwartz, Sur un mémoire de ok. Kodaira : "Harmonic fields in riemannian manifolds (generalized capability theory)", II (see 26)
* 33 Armand Borel, Sous-groupes compacts maximaux des groupes de Lie, d'après Cartan, Iwasawa et Mostow (maximal compact subgroups)
* 34 Henri Cartan, Espaces fibrés analytiques complexes (analytic geometry, fiber bundles)
* 35 Charles Ehresmann, Sur les variétés presque complexes (almost-complex manifolds)
* 36 Samuel Eilenberg, Exposition des théories de Morse et Lusternick-Schnirelmann (Morse concept, Lyusternik-Schnirelmann category)
* 37 Luc Gauthier, Quelques variétés usuelles en géométrie algébrique (algebraic geometry)
* 38 Jean-Louis Koszul, Cohomologie des espaces fibrés différentiables et connexions (Chern-Weil theory)
* 39 Jean Delsarte, Nombre de strategies des équations polynomiales sur un corps fini, d'après A. Weil (Weil conjectures)
* forty Jacques Dixmier, Anneaux d'opérateurs et représentations des groupes (operator algebras, illustration theory)
* forty-one Roger Godement, Théorie des caractères dans les groupes unimodulaires (unimodular groups)
* forty two Pierre Samuel, Théorie du corps de sessions neighborhood selon G. P. Hochschild (local category box theory)
* forty three Laurent Schwartz, Les théorèmes de Whitney sur les fonctions différentiables (singularity theory)
* forty four Jean-Pierre Serre, Groupes d'homotopie (homotopy groups)
* forty five Armand Borel, Cohomologie des espaces homogènes (cohomology of homogeneous areas of Lie groups)
* forty six Samuel Eilenberg, Foncteurs de modules et leurs satellites, d'après Cartan et Eilenberg (homological algebra)
* forty seven Marc Krasner, Généralisations non-abéliennes de los angeles théorie locale des corps de periods (local fields)
* forty eight Jean Leray, l. a. résolution des problèmes de Cauchy et de Dirichlet au moyen du calcul symbolique et des projections orthogonales et obliques (Dirichlet difficulties and Cauchy difficulties for partial differential equations, symbolic calculus)
* forty nine Pierre Samuel, Sections hyperplanes des variétés normales, d'après A. Seidenberg (algebraic geometry, hyperplane sections, general style)

Additional info for Bidualraume und Vervollstandigungen von Banachmoduln

Sample text

2° Il existe à utilisant le lemme de deux conditions suivantes : est x° Hensell et les propriétés élémentaires des x ° est simple sur V° si et seulement s’il satis- en Soient V x et W que x° = deux variétés affines définies p(x) (i. sur kJ e. on peut et soit c~ : remonter V -r W application rationnelle, définie sur k. Nous dirons que p est p-morphique de p en un point x° de Supp VO si chacune des fonctions coordonnées est p-morphique en ce point. Le point yo ayant pour coordonnées les y. et est noté 03C6o(xo) .

Mension q. x(K) désigne H*(K , 6) = 0 , la et en ils sont définis v’q â q vq , q, X(B) autre base de où B q = 0 ou au bien que vq dépendent signe près. D’autre part, /B vo (m~ a ~ ~ ... ~ r) la s (a) près. sont b , de on multipliés du faisceau sont déterminés à la 6 . les (mt j = 0 lequel sur pris d’elles, on a chacune change les chemins par sur 8 . Or parce que , d’ou le lemme. de l’ordre dans si v’ est le nombre des cellules chaque dimension et de l’orientation choisie l’homomorphisme caractéristique i une caractéristique d’Euler-Poincaré il faut que produits extérieurs forme m’r le déterminant de la base = suite REMARQUE.

On dit qu’une application f d’un com~plexe ~ dans un complexe L est un isomorphisme, si f est un homéomorphisme des espaces sous-jacents, et si f applique les q-squelettes de K1 sur les squelettes de senties K~ pour tout entier Un des q . , sous-complexe cellulaire de squelettes Si et K1 K est réunion une pour tout entier gi K de cellules de munie q. sont deux K2 complexes cellulaires de equelettes respectifs appelle complexe-produit de 8I et de g- l’espace x des squelettes U on r+s=q Toute q-cellule e r-cellule de K1 , et On dit qu’une K cellulaire que est une Toute subdivision gt On dit que K Lorsque est K IL K2 ez une s-cellule de application chaque cellule de subdivision de de f d’un K’ dans une K , d’ un avec f est n gi si lorsqu’il n’a où e1 est une r + s = q .

Download PDF sample

Rated 4.65 of 5 – based on 23 votes